Musique

« Carry On The Grudge », la douce amertume de Jamie T

Jamie-T-Carry-On-The-GrudgeEn 2007, Jamie Alexander Treays alias Jamie T faisait une entrée fracassante dans le monde de la musique avec un premier album – Panic Prevention – qui a été suivi rapidement d’un second opus (Kings and Queens’) particulièrement réussi deux ans plus tard . Le jeune chanteur britannique n’a alors que vingt-un ans mais écrit et compose déjà des chansons coup de poing, véritables porte-étendards d’une génération qui a un besoin vital d’exprimer sa colère et son amertume. Le titre « Stick ‘n’ Stones » qui se place rapidement en haut des Charts anglais en est sa manifestation la plus probante.

De cette amertume juvénile découlera une absence remarquée de cinq années durant lesquelles on imagine que l’état nerveux et psychologique de Jamie T ne s’est pas vraiment amélioré (le titre de son premier album fait référence à ses crises de panique dont il souffrait dans son adolescence).

Mais cet éloignement de la scène musicale n’a entaché en rien le talent du chanteur britannique originaire de Wimbledon. Comme si la souffrance dans laquelle il a été plongé n’a fait qu’accroître ses prédispositions d’auteur-compositeur-interprète. A l’image de certains titres de Kings and Queens’ (2009) comme Emily’s Heart, son nouvel album – Carry On The Grudge – oscille entre douce tristesse et colère froide, aigreur et désenchantement (grudge signifiant « rancune » en anglais) ; un ressentiment qui donne ainsi des chansons mélancoliques tout en conservant des sonorités rock qui caractérisent la musique de Jamie T à l’instar de The Prophet, Limits Lie ou encore Don’t You Find, le premier single dévoilé cet été au mois de juillet.

L’album est sorti quant à lui le 29 septembre dernier et est à écouter en intégralité ci-dessous.

Partager la chronique

Laisser un commentaire