Musique

Léa Solex, l’enchantement musical venu de Cherbourg

solexLa photo est sublime. De dos, un boléro en laine sur les épaules, Léa Solex semble pousser cette vaste étendue d’eau du bout de ses doigts, les bras levés vers le ciel. La mer dans laquelle le soleil reflète ses rayons telle une pluie d’étoiles est probablement celle qui effleure les côtes de Cherbourg, la ville d’où Léa est originaire.

À la fois délicat, léger et cristallin, l’univers musical de Léa est à l’image de cette métaphore photographique. Un soir du mois de février, perchée sur son solex, sa guitare et son omnichord à la main, la chanteuse cherbourgeoise a eu l’audace de commencer à composer ses propres chansons. On découvre une jeune femme qui aime les choses simples de l’existence. Des textes mélancoliques qu’elle chante dans la langue de Shakespeare et qui s’entremêlent avec justesse et élégance à des sonorités folk et minimalistes en Lo-fi.

Cute Little Pie, l’un de ses titres, nous fait penser aux Français de Coming Soon que l’on apprécie particulièrement chez Vivons curieux ! ; sa voix à celle des sœurs Bianca et Sierra Casady du groupe Cocorosie ou encore celle de Devendra Banhart dans son dernier titre (Cayendo) qu’elle chante en espagnol.

Un début prometteur que nous souhaitions vous faire partager et que nous suivrons avec plaisir.

Partager la chronique :

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire