Musique

« Mutual Friends », le premier album de Boy

Derrière ce nom (commun) masculin se cachent en réalité deux ravissantes jeunes femmes. Elles sont allemandes. L’une est originaire de Zurich, l’autre de Hambourg. C’est en 2005 qu’elles se rencontrent pour la première fois. Sonja Glass, de la prestigieuse école des Beaux-Arts de Arnhem aux Pays-Bas, est immédiatement séduite par le talent et le travail de Valeska Steiner, déjà auteure, compositrice et interprète en solitaire.

Le duo se forme en 2007 et se trouve alors un nom. Ce sera Boy. Trois ans plus tard, à Berlin et sous la houlette de leur producteur Philipp Steinke, Steiner et Glass enregistrent leur premier album – Mutual Friends – dans une ancienne chambre d’enfants de 12m², aménagée pour l’occasion en studio d’enregistrement.

Dans cet espace confiné, les deux chanteuses allemandes laissent leur voix s’exprimer au travers de chansons dont les textes s’inspirent du quotidien et de leurs expériences personnelles. Mélange accrocheur de musique folk et pop (mélancolique), l’univers musical de Boy se rapproche de celui de Bon Iver, de Feist ou encore de Phoenix dont Thomas Hedlund, l’un des membres du groupe, a d’ailleurs participé à l’élaboration de Mutual Friends. On retrouve son empreinte sur plusieurs chansons, notamment Oh Boy, Skin ou encore Waitress.

Vivons curieux ! vous propose de découvrir une version acoustique de Drive, darling, extrait de ce premier album sorti en septembre dernier.

Partager la chronique :

Laisser un commentaire