Musique

« Pulp », le premier album de The Seasons

L’histoire de The Seasons a commencé à s’écrire en 2011, quelque part à Beauport, l’un des six arrondissements de la ville de Québec, un soir d’hiver glacial et dans le sous-sol d’une maison familiale où les frères Hubert et Julien Chiasson ont fait leurs premières armes.

Influencés par la musique des Beatles, la folk de Simon & Garfunkel et celle de Bob Dylan, le duo fraternel écrit et compose des ballades sur le monde qui les entoure. Après quelques semaines à s’entraîner, ils sont très vite rejoints par deux de leurs amis, le batteur Rémy Bélanger et le bassiste Samuel Renaud, pour les accompagner musicalement.

Nous sommes au début des années 2000 et pourtant, lorsque l’on écoute les chansons de ce jeune groupe canadien, on a l’impression d’être au cœur de la capitale britannique au milieu des années 60. Il émane de leur musique une certaine ambiance un peu surannée, légère et naïve mais toujours plaisante à entendre car remise au goût du jour.

Il faut dire que les Beatles et la folk ne sont pas les seules influences de The Seasons. Entre les notes, on reconnait celles de MGMT, Jack Johnson, The Libertines ou encore Vampire Weekend.

Après un premier EP – Velvet!!! – en 2013 grâce à sa rencontre avec le producteur Stéphane Rancourt, le quatuor québécois poursuit son aventure musicale avec la sortie en 2014 cette fois-ci d’un premier album (Pulp). Extraits en écoute.

Partager la chronique

Laisser un commentaire