Musique

« Spiritus » de Lisa Mitchell

Si elle est née à Canterbury en Angleterre c’est à Albury, une ville située au sud-est de l’Australie, que Lisa Mitchell a passé toute son enfance. En 2006, la jeune femme alors âgée de 16 ans seulement se fait connaître auprès du public australien avec une participation plutôt réussie au télé-crochet Australian Idol (l’équivalent de la Nouvelle Star en France).

Parade Song

Véritable enfant de la génération Internet, Lisa Mitchell s’émancipe rapidement sur le web grâce à sa page MySpace. Elle écrit, compose et interprète ses propres chansons, mélange de musique pop et folk teinté d’une douce mélancolie. En 2007, elle sort un premier EP (sorte de mini-album) – Said One to the Other – puis un second l’année suivante : Welcome to the Afternoon en 2008.

Un an plus tard, elle enregistre son premier album – Wonder – qui devient rapidement disque de platine en Australie et lui permet de faire de nombreuses premières parties, notamment celle de Jason Mraz en Avril 2009 à Melbourne.

I am a traveller

Trois ans après ce premier album remarquable, la jeune australienne âgée aujourd’hui de 22 ans sort un nouvel EP de cinq titres qui laisse présager du meilleur pour les mois à venir avec la sortie d’un second album – Bless This Mess – prévu à l’automne prochain.

On retrouve autant ce côté pop qui la caractérise avec Spiritus que cette empreinte mélancolique accentuée par des effets de voix cristallins sur les titres Erik ou Parade song.

Erik

Diamond in the rough

Spiritus

Partager la chronique :

Laisser un commentaire